As Altran et Alcatel Orvault : site officiel du club de foot de Orvault - footeo
Nantes Berlin 1989
Championnat
1
4
27 novembre 2017 20:00
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
2 min
But encaissé
Dans le jeu – Pied droit
15 min
But marqué
Dans le jeu – Pied droit
32 min
But marqué
Penalty – Pied droit
65 min
But marqué
Dans le jeu – Pied droit
Passe décisive
Dans le jeu – Pied droit
80 min
But marqué
Dans le jeu – Pied droit
Passe décisive
Dans le jeu – Pied droit
Pelouse naturelle
20:00 - 27 novembre 2017
NC
NC
NC

Alcatel retrouve le chemin de la victoire

 

Après une prestation décevante il y a 15 jours et une défaite sur le terrain de la SG 2 buts à 1, Alcatel retrouvait le stade de la Bugallière pour y affronter Nantes Berlin 1989. Les orvaltais connaissent bien leurs adversaires du jour pour les avoir rencontrés en amical en début de saison. Alcatel s’attend donc à affronter une équipe joueuse, qui possède de belles armes offensives sur le front de l’attaque. Jacques Oudart décide de démarrer la rencontre en 4-2-3-1.

 

Comme un air de déjà-vu

Alcatel a tendance à encaisser un but rapidement depuis quelques matchs. Et la rencontre face à Nantes Berlin ne fera que confirmer cette tendance. Alors qu’à peine deux minutes de jeu sont jouées, le trio d’attaque nantais combine parfaitement pour trouver leur n°11 dans le dos de la défense. Celui-ci pénètre la surface de réparation et vient décocher une frappe puissante sous la barre pour ouvrir la marque. 0-1

Les orvaltais ne paniquent pas et tentent de remettre le pied sur le ballon. Leur première occasion interviendra par l’intermédiaire de Camille qui suite à une récupération de balle dans le camp adverse, armera une frappe à l’entrée de la surface mais sa tentative passera de peu à côté du but. Quelques instants plus tard, ce même Camille lancera dans la surface Guillaume côté gauche, mais le portier s’interposera pour mettre le ballon en corner. Alcatel pousse et ne se décourage pas, et cela finit par payer. Vers le quart d’heure de jeu, Bryan hérite d’un ballon plein axe à 20-25 mètres du but adverse. Il pénètre dans la surface de réparation, crochète un premier défenseur, résiste au second, puis devance la sortie du gardien du bout du pied pour ramener le score à 1-1.

Après l’égalisation la possession de balle s’équilibre, mais les nantais peinent à se montrer dangereux. Leurs coups de pieds arrêtés sont mal tirés et le gardien orvaltais parvient sans mal à récupérer le ballon. En face, Alcatel va prendre l’avantage peu après la demi-heure de jeu. Guillaume, trouvé dans la surface dans la réparation se fait bousculer et l’arbitre désigne le point de pénalty. Geoffrey s’empare du cuir et d’un plat du pied plein de sang-froid, prend à contre-pied le gardien adverse. 2-1

Rien de plus ne sera à signaler jusqu’à la mi-temps.

 

Deux oppositions de style

D’entrée, Alcatel subit la pression des nantais bien décidés à revenir au score rapidement. Nantes Berlin monopolise le ballon face à des orvaltais qui jouent un cran plus bas et qui opèrent en contre. Et les orvaltais le font bien. Quelques minutes après la reprise du match, Hugo est trouvé côté droit. Il dépose son vis-à-vis et centre fort en direction de Simon positionné au point de pénalty. L’orvaltais reprend en une touche le ballon et le catapulte sur la barre transversale. Le cuir rebondit à l’intérieur de la cage mais ni l’arbitre de touche, ni l’arbitre central ne valide son but au grand dam des orvaltais. La pression reste constante de la part des nantais mais la défense des locaux est intraitable, bien aidée par des milieux qui ne rechignent pas dans les efforts. Peu après l’heure de jeu, Camille lance une contre-attaque en transmettant le ballon rapidement à Simon côté gauche. Theo Walcott accélère, revient sur lui-même et transmet le cuir plein axe vers Bryan, positionné dos au but. Ce dernier voit Hugo arriver sur sa droite et remet en une touche le ballon dans la course de son coéquipier. Le feu-follet orvaltais ne se fait pas prier pour fructifier l’offrande d’une frappe puissante et croisée, hors de portée du gardien. Alcatel inscrit donc un troisième but sur un modèle de contre-attaque. 3-1

Nantes Berlin ne baisse cependant pas les bras et continuent de croire en ses chances. Ils vont obtenir trois occasions franches en l’espace de dix minutes, les deux premières repoussées par le gardien à la suite d’un coup-franc et d’une frappe à bout portant, la dernière sur un but refusé pour une position de hors-jeu. Alcatel laisse passer l’orage et va abattre un dernier coup de massue sur la tête des nantais. Sur une nouvelle contre-attaque, Simon Walcott effectue une passe en profondeur pour Julien. Le Carlos Tevez orvaltais résiste à deux défenseurs et effectue sa « special »* (à prononcer à l’anglaise, voir lexique en bas de page) pour inscrire un quatrième but à son équipe. 4-1

Aucune autre occasion n’est à signaler jusqu’au coup de sifflet final.

 

 

Alcatel remporte une nouvelle victoire en championnat au terme d’un match disputé et face à un adversaire de qualité. Les orvaltais auront su faire le dos rond une bonne partie du match pour procéder à des contres que Nantes Berlin n’a pas su canaliser devant la vivacité et la justesse technique des joueurs locaux. Mais si Alcatel a pu jouer de cette façon c’est grâce aussi à une défense intraitable et solidaire, qui a permis de lancer sur de bons rails ses coéquipiers en attaque. Les orvaltais conservent leur place de leader au classement, avec 1 point d’avance sur Nantes Municipaux et 2 points devant l’ASPTT qui ont tous deux remportés leurs rencontres respectives.

 

Jérémy

 

PS : A noter deux faits marquants en ce lundi 27 novembre et qui concernent Arthur Hivert. Il a effectué un match dans son intégralité (et réalisé une belle prestation). Mais il a également payé sa tournée au bar. Oui, vous avez bien lu, il a payé sa tournée. Une première dans la famille Hivert depuis Mai 68. Un grand bravo à lui.

 

Composition d’équipe (4-2-3-1) :

Jérémy – Camille, Thibaud (c), Cédric, Florian – Sébastien, Arthur – Julien, Guillaume, Bryan – Geoffrey

Banc : Simon, Hugo

 

Buteurs : Bryan (1), Geoffrey (1), Hugo (1), Julien (1)

Passeurs décisifs : Simon (1), Bryan (1)

 

 

*La « Special » Julien Leray : Lancé comme un frelon, Julien accélère, et toute en puissance, dépose ses adversaires un par un et effectue un « pointu » pour crucifier le gardien adverse. 

HOMME DU MATCH

  • 11 Matchs joués
  • 0 Buts
  • 11 Titulaire
  • 1 Passes décisives
  • 0 Remplaçant
  • 0 Cartons jaunes
  • 990 Min. jouées
  • 0 Cartons Rouge

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

P G P ? ? ?

Répartition des buts

62 buts marqués
24 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Aucun contenu n'a été publié ici.

gardiens
défenseurs
Défenseur gauche
Défenseur central
Défenseur central
Défenseur droit
milieux
Milieu défensif
Milieu
Milieu offensif centre
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Entraineur adjoint
Jérémy Kerbrat
J K
Camille Doaré
C D
Thibaud Boedec
T B
Cédric Bianeis
C B
Florian Bodenes
F B
Arthur Hivert
A H
Sébastien Baudon
S B
Julien Leray
J L
Guillaume Bachelier
G B
Geoffrey Boureau
G B
Bryan Khemissi
B K

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC

Commentaires

Aucun événement